Guide d’information et d’orientation pour une offre de traitement par agonistes opioïdes injectable au Québec

La crise des surdoses d’opioïdes est un problème de santé publique complexe qui touche à divers degrés l’ensemble des provinces canadiennes. Le présent guide s’inscrit dans la priorité du Programme sur l’usage et les dépendances aux substances portant sur les « réponses novatrices à la crise des opioïdes sévissant au Canada, que ce soit dans le domaine de la prévention, de la réduction des méfaits ou du traitement ».

L’objectif du présent guide est d’offrir un outil d’information et d’orientation aux gestionnaires et cliniciens qui s’intéressent au TAO injectable ou qui s’engagent dans l’offre de ce traitement au Québec. 

Pour en savoir plus, consulter le document >>>

Évaluation des besoins montréalais pour la mise en place d’un programme de traitement des troubles liés à l’usage d’opioïdes basé sur l’injection (TAO injectable)

Dans le cadre de l’implantation d’une nouvelle offre de traitement pour les troubles liés à l’utilisation d’opioïdes, l’équipe de Michel Perreault (Centre de recherche de l’hôpital Douglas) a été mandatée en 2017 par le Centre de recherche et d’aide pour narcomanes (Cran) pour réaliser la première phase d’une étude de faisabilité en évaluant les besoins montréalais pour la mise en place d’un programme de traitement par agonistes opioïdes injectable (TAO injectable).

Une recension des écrits a été réalisée et des données ont été colligées auprès d’informateurs clés, d’usagers de services en TAO et de médecins prescripteurs de TAO.

Les données recueillies mettent en relief la pertinence d’une telle offre de traitement afin de répondre aux besoins spécifiques d’une certaine proportion des personnes ayant un trouble lié à l’utilisation d’opioïdes. 

>> (ouverture dans un nouvel onglet) »>Pour en savoir plus, consulter le document >>>

Requis de services en matière de traitement des troubles liés à l’usage d’opioïdes sur l’Île de Montréal

La population ayant un trouble lié à l’utilisation d’opioïdes sur l’Île de Montréal est estimée à 5000 personnes. Au printemps 2016, le Cran a mandaté Michel Perreault, chercheur à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas, pour l’évaluation du requis de services pour la clientèle ayant des troubles liés à l’utilisation d’opioïdes sur l’Île de Montréal. 

Une consultation effectuée auprès des médecins et des centres spécialisés permet d’estimer qu’au cours de l’année précédant l’automne 2016, le taux de desserte pour les usagers résidant à Montréal était de 44%.

Pour en savoir plus, consulter le document >>>