10 choses à savoir sur le traitement par agonistes opioïdes injectables (TAOI)

1. Historique

Depuis 1994, des essais cliniques randomisés ont été réalisés dans six pays (Allemagne, Angleterre, Canada, Espagne, Pays-Bas et Suisse). En 2012, on comptait déjà plus de 50 cliniques de TAOi en Europe et en Colombie-Britannique. Depuis, le TAOi a été aussi implanté en Ontario et en Alberta.

2. Efficacité

L’efficacité du TAOi a été démontrée dans le cadre d’essais contrôlés randomisés en termes de rétention, de diminution de la criminalité et de diminution de la consommation de drogues de rue.

3. Population cible

Les critères d’admission s’articulent généralement autour de la nature chronique du trouble d’usage d’opioïdes, d’une réponse insatisfaisante aux traitements conventionnels, de l’altération de la santé physique ou mentale ou du fonctionnement social.

4. Médicaments

L’hydromorphone ou la diacétylmorphine sont auto-administrées par injection et une co-prescription de traitement oral est proposée avec la dernière dose de la journée afin d’éviter les symptômes de sevrages.

5. Administration des doses

Le traitement implique deux ou trois visites par jour pour l’administration de doses sous supervision médicale. Avant et après l’injection, les signes d’intoxication sont évalués (ex.: Échelle de Pasero).

6. Dosage et titration

Des protocoles de dosage et titration sont disponibles dans le Guide sur le TAOi du British Columbia Center on Substance Use(BCCSU) http://www.bccsu.ca/wp-content/uploads/2017/10/BC-iOAT-Guidelines-10.2017.pdf

Des protocoles révisés seront publiés bientôtdans le cadre d’un guide canadien réalisé par l’Initiative canadienne de recherche sur l’abus de substances (ICRAS).

7. Formation

Une formation en ligne sur le TAOi est disponible sur le site de l’Université de la Colombie-Britannique (https://ubccpd.ca/course/provincial-opioid-addiction-treatment-support-program). D’autres formations et prérequis sont recommandés dans le Guide du BCCSU accessible en ligne (ex. : intervention en cas de surdose, expérience préalable en TAO).

8. Organisation des services

Plusieurs modèles d’organisation des services dans plusieurs milieux de soins primaires et spécialisés sont documentés dans la littérature. La majorité des modèles documentés proposent une gamme étendue de services connexes (ex.: services médicaux et psychosociaux) offerts par une équipe interdisciplinaire afin de répondre aux multiples besoins de la clientèle. 

9. Étapes d’implantation d’un programme

Des étapes d’implantation d’un programme de TAOi sont proposées dans le Guide sur le TAOi du BCCSU http://www.bccsu.ca/wp-content/uploads/2017/10/BC-iOAT-Guidelines-10.2017.pdf

10. Étude de faisabilité pour l’implantation du TAOi au Québec

Une étude de faisabilité est en cours pour l’implantation du TAOi au Québec. Des collectes d’informations auprès de programmes existants, d’experts du TAO et d’informateurs-clés sont en cours afin de produire un guide visant à soutenir l’implantation du traitement en conformité avec les normes de pratiques professionnelles en vigueur au Québec.